Portrait

Anne-Marie von Arx-Vernon
Thérapeute de famille
Députée
Ville de Genève

Dresser le portrait d’Anne-Marie von Arx-Vernon en quelques paragraphes ? Impossible. Tant de choses à dire. Petit florilège, tout à fait subjectif, de ce qui fait d’Anne-Marie une figure incontournable du canton.

P comme Politique, Pugnace ou Passionnée. Politique, parce que cette candidate la voit comme un moyen précieux pour défendre ses valeurs essentielles et ne pas laisser les autres décider à sa place. Pugnace, parce que le combat ne lui fait pas peur quand il est juste : demandez aux femmes du Cœur des Grottes, aux victimes de violences conjugales et de traite des êtres humains. Passionnée, parce que c’est un moteur chez elle. Jean-Luc, sa famille, ses ami-e-s – et même ses adversaires - peuvent en témoigner.

D comme Déterminée, D’ici et D’ailleurs ou Diva. Déterminée, parce qu’elle n’abandonne jamais un combat qui n’est pas terminé. D’ici ou d’ailleurs, peu importe d’où vous venez, c’est pour ce que vous êtes qu’Anne-Marie vous aimera… ou (rarement) pas. Diva, parce qu’elle en a l’exubérance, les couleurs et le style. Pas les caprices.

C comme Crédible, Clin d’œil ou Champagne. Crédible, une qualité que lui reconnaissent partisans comme adversaires. Clin d’œil pour son humour et parce que peu de gens résistent à son œil de velours, dont elle joue avec un art consommé. Champagne, parce qu’elle accueille souvent ses amis avec une flûte de ce breuvage à son image : pétillant !

Quelques éléments pour mieux connaitre la femme derrière la politicienne :

  • Son meilleur souvenir politique ? Lorsqu’elle a réussi à obtenir que les apprentis sans-papier, scolarisés à Genève puis en Suisse, puissent accéder à l’apprentissage dual, premier pas vers une intégration.
  • Son pire souvenir ? Le rejet du congé-paternité au niveau fédéral.
  • Un modèle ? Simone Veil.
  • Une qualité, un défaut ? Le courage, l’obstination.
  • Son plat préféré ? Un curry bien pimenté.
  • Film/musique préférés ? « Les tontons flingueurs » (aucune allusion particulière) et l’Hymne à la joie de Beethoven.
  • Un dimanche de rêve, c’est quoi ? Un tête-à-tête et des visites de musées avec l’homme de sa vie.
  • Une destination de rêve ? Des vacances au bord de la mer avec ses enfants et ses petits-enfants, pour partager avec eux les belles choses de la vie.
  • Un voeu ? Poursuivre son combat contre la traite des êtres humains, un des plus graves délits de ce début de XXIe siècle, grâce à une loi initiée par le PDC.